J’héberge des migrants mineurs ponctuellement


Retours d'expériences / mardi 5 juin 2018

J’habite Paris et je n’ai pas un grand appartement. J’ai deux filles qui ont une chambre commune qu’elles n’occupent pas quand elles sont chez leur maman, dont je suis séparé. Ce qui veut dire que quelques jours par mois, j’ai deux lits qui ne sont pas occupés alors que dehors dans les rues, par tous temps, dorment des mineurs migrants, des enfants réfugiés, loin de chez eux et isolés. J’ai donc décidé d’ouvrir la porte de mon appartement quelques nuits de temps en temps, de façon ponctuelle, à ces gamins venus de loin pour fuir la guerre, la dictature, la violence, la misère…

Utopia 56 - Mobilisation pour aider les migrants

Je suis membre d’une association, Utopia 56, qui est sur le terrain, dans la rue, auprès de ces populations et se charge de leur trouver un toit. Soit je m’annonce comme disponible tel ou tel soir, soit c’est l’association qui me demande au jour le jour si un accueil est possible. À partir de là rien n’est obligatoire, j’ai juste à dire oui ou non. Je peux passer une semaine, voire deux ou trois, même plus, sans faire d’accueil. Si je décide d’ouvrir ma porte, je m’engage simplement à leur fournir des lits, l’accès à la salle de bains et généralement un petit déjeuner. Aucune contrainte. La grande majorité du temps, les jeunes arrivent en milieu de soirée après avoir dîné et n’ont qu’une envie : se poser et dormir. Ces gamins sont comme les miens, comme les nôtres, comme les vôtres. Ce ne sont pas des gamins des rues. Ils sont tout à fait propres, éduqués, gentils, parfaitement autonomes. Ils ne cherchent qu’un toit, une douche, un lit et.. de la wifi. Et le matin, je les réveille afin qu’ils se préparent pour pouvoir partir en même temps que moi quand je vais travailler. Je fais juste un peu plus de lessive puisque je fournis systématiquement des draps et des serviettes de toilette propres. C’est tout ce que ça me demande. Le plus dur ? Les laisser repartir le matin…

Vous aussi, vous voulez héberger des migrants mineurs ?
http://www.utopia56.com/fr/accueillons-hebergement-citoyen